Révélation Terma du Terton Mingyur Dorje.

Révélation Terma du Terton Mingyur Dorje.
Ceux qui verront ce script n'expérimenterons pas les trois existences inférieures et seront libérés de la peur de tomber dans les existences inférieures; seront purifiés des cinq poisons et seront libérés des fruits de leur propre karma; et seront libérés de la peur de demeurer dans le samsara. - Révélation Terma du Terton Mingyur Dorje.

Visite à Strasbourg de Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama au Zénith de Strasbourg Enseignements sur le texte de Nagarjuna "Le commentaire de l’Esprit d’Eveil" skt. Bodhichittavivarana, tib. Byang chub sems 'grel.

17 & 18 septembre 2016
Visite à Strasbourg de
Sa Sainteté le XIVème Dalaï Lama
Sa Sainteté le Dalai Lama
Tenzin Gyatso XIV ème Dalai Lama
Zénith de Strasbourg
Enseignements sur le texte de Nagarjuna "Le commentaire de l’Esprit d’Eveil"
(skt. Bodhichittavivarana, tib. Byang chub sems 'grel)
Initiation de Tchenrezig.
Conférence publique sur le thème : "Pour une éthique au delà des religions"

Renseignements et inscriptions : dalailama-strasbourg2016.fr 

Enseignement avec Yonguey Mingyour Rinpotché à la Sonnerie à Chanteloube St Léon Sur Vézère en Dordogne.

Yonguey Mingyour Rinpotché
Yonguey Mingyour Rinpoche
Du 16 au 18 août 2016

Enseignement avec
Yonguey Mingyour Rinpotché


Après plusieurs années passées en retraite stricte en Inde et au Népal, Mingyour Rinpotché est de retour en Occident, et a accepté notre invitation à venir enseigner 3 jours à Chanteloube. Sa dernière visite remonte à 2010, c’est donc une grande joie de pouvoir le recevoir de nouveau.
Les enseignements auront lieu à La Sonnerie, 24290 Saint Léon sur Vézère.
Début des enseignements à 9h30 le mardi 16 août 2016, la suite des horaires sera communiquée au fur et à mesure, selon l’évolution du programme.
Participation : 25 € / jour (sans repas ni hébergement)

Retraite Dzogchen Européenne Institut Européen Gyalwa Dzogchenpa Sud de la France.

Du vendredi 29 juillet au vendredi 5 août 2016.


Retraite Dzogchen avec son Eminence Dzogchen Rinpoche

« Toutes les pensées sont le dharma de la réalisation, le Dzogchen lui-même,
quelles que soient les pensées qui vont et viennent, demeure au repos »

Son Éminence Dzogchen Rinpoché.

Pendant cette retraite de sept jours, Dzogchen Rinpoché continuera son cycle d'enseignements sur le Dzogchen Khandro Nyingthig.

L'Institut Gyalwa Dzogchenpa, dans le sud de la France, est le centre de la lignée authentique du Dzogchen en Europe et forme une passerelle avec la sagesse ancienne et traditionnelle du Dzogchen, adaptée aux besoins spirituels de notre vie moderne.

Son atmosphère merveilleuse et son bel environnement naturel inspirent la méditation et participent à l'expérience directe du Dzogchen.

Pour obtenir un formulaire d'inscription et de plus amples informations
+33 (0)6 48 44 65 74
europeanretreat@gyalwadzogchenpa.eu
Shenpen France - Association loi de 1901.

Enseignement sur "Le Trésor comblant les souhaits" (yid bzhin rin po che’i mdzod) avec Khentchèn Péma Shérab à La Sonnerie, 24290 Saint Léon sur Vézère.

Du 25 juillet au 13 août 2016

Enseignement sur "Le Trésor comblant les souhaits" 
avec Khentchèn Péma Shérab
Khentchen-Pema-Sherab
Khentchèn Péma Shérab.
Le Trésor comblant les souhaits (yid bzhin rin po che’i mdzod) est l’un des Sept Trésors, œuvres majeures de Longchenpa, l’Omniscient Souverain du Dharma (1308-1364), dans lequel est exposé, de façon brillante et jamais égalée, l’ensemble du Dharma à la lumière de la Grande Complétude. Ce Trésor, souvent considéré comme le premier des sept et accompagné d’un commentaire détaillé portant le titre de Lotus Blanc, expose la nature du monde et des êtres, la réalité ultime, la façon de se libérer du samsara, les étapes graduelles de la voie et le fruit de la méditation. Khentchèn Péma Shérab va en continuer l'étude, qu’il a entreprise il y a cinq ans, et qui devrait se poursuivre encore sur plusieurs années. 

Khentchèn Péma Shérab enseignera le matin uniquement, et n’enseignera pas les dimanches 31 juillet et 7 août. Début des enseignements lundi 25 juillet à 9h30. Les enseignements seront donnés en tibétain et traduits en français. Une traduction anglaise sera disponible en cas de demande.



IMPORTANT : Khentchèn Péma Shérab abordant la partie du texte consacrée au Vajrayana, il est indispensable d’avoir reçu une initiation pour assister à tout ou partie de l’enseignement. Pour ceux qui n’auraient pas reçu d’initiation du Vajrayana et qui souhaiteraient assister à l’enseignement, Khentchèn Péma Shérab donnera une initiation de Gourou Rinpotché le premier jour. 


Les enseignements auront lieu à La Sonnerie, 24290 Saint Léon sur Vézère.

Participation (sans repas ni hébergement) : à la totalité de l’enseignement : 300 € ; partielle : 20 € / jour 

Inscription : inscriptions-chanteloube.fr

Enseignements donné par Vénérable Khenpo Dakpa « Introduction à la Voie du milieu » Madhyamakavatara Commentaire rédigé par Candrakirti, érudit indien du début du 7e siècle, tib: Dawa Drakpa. au centre Sakya tsechen ling à Strasbourg Kuttolsheim.

Enseignements donné par Vénérable Khenpo Dakpa 22 au 24 Juillet 2016.
Candrakirti - Dawa Drakpa.
« Introduction à la Voie du milieu » 
Madhyamakavatara 
Commentaire rédigé par Candrakirti, érudit indien  du début du 7e siècle, tib: Dawa Drakpa. 

La voie du milieu (Madyamaka) décrit le sentier qui réconcilie et transcende l’esprit dualiste qui caractérise presque toutes nos pensées. De manière plus large, le texte fait référence à la vision de vie éclairée du Bouddha et recense les attitudes et actions créatrices de bonheur pour soi et pour les autres.





5 Rond−point du Vignoble 
67520 Kuttolsheim FRANCE

Tél +33 (0)673 131 772

Fax +33 (0)388 877 906
Institut européen de bouddhisme tibétain Kuttolsheim, France 

Visite de Sa Sainteté Sakya Trizin Enseignements et Initiation à Strasbourg Kuttolsheim au Centre Sakya Tsechen Ling du 29 juin au 4 juillet 2016.

Du 29 juin au 4 juillet 2016.
Sa Sainteté Sakya Trizin.

Programme
A la « Salle des fêtes »,
2, rue de Nordheim, 67117 Fessenheim-le-Bas 
(à 2 km de Kuttolsheim).

Mercredi 29 juin 2016 à 9h

Cérémonie de bienvenue
(suivie d’enseignements)
-
Mercredi 29 juin, jeudi 30 juin et vendredi 1er juillet à 9h et à 14h30
Enseignements portant sur 
« Une guirlande de joyaux » 
de Chögyal Phagpa


Chögyal Phagpa (1235-1280) fut le cinquième des grands fondateurs de la tradition Sakya. Cet enseignement, issu du Sakya Kabum (Œuvres réunies des fondateurs de la tradition Sakya) formula des conseils au Prince Jibig Timur de Mongolie. Il expose la manière d’intégrer les qualités et pratiques des enseignements du Bouddha dans le quotidien de la vie et clarifie le développement au long du chemin du hinayana et du mahayana.
-
Samedi 2 juillet à 9h et à 14h30

Vœux de Bodhisattva, transmission et explications

Les vœux de Bodhisattva sont une expression de la bodhicitta, le souhait de réaliser l’Illumination au bénéfice de tous les êtres sensibles. Nous appuyant sur cette profonde aspiration, nous empruntons alors le chemin des Bodhisattvas.
-
Dimanche 3 juillet à 9h et à 14h30

Initiation de Bouddha Avalokiteshvara
(Chenresig Jigten Wangchuk, à deux bras)


Bouddha Avalokiteshvara personnifié de la compassion de tous les Bouddhas. Recevoir cette initiation nous confère l’aptitude à intégrer cette profonde pratique du vajrayana qui nous aidera à développer rapidement la grande compassion, la racine de la voie bouddhiste vers l’illumination. Parmi les multiples formes de Bouddha Avalokiteshvara, S.S. Sakya Trizin conférera l’initiation d’une forme spécifi que, à deux bras, de ce Bouddha
-
Lundi 4 juillet 9h 

Bénédiction du stoupa dédié à
Khenchen Shérab Gyaltsen Amipa Rinpoché


14h30 Cérémonie de longévité pour S.S. Sakya Trizin












Sa Sainteté Sakya Trizin.
Biographie de Sa Sainteté Sakya Trizin.

Sa Sainteté le 41ème Sakya Trizin, Ngawang Kunga Tegchen Palbar Trinley Samphel Wanggi Gyalpo, est l’actuel détenteur du trône Sakya, l’une des quatre écoles majeures du bouddhisme tibétain. Il est né en 1945 à Sakya, au Tibet, dans la famille royale Khön dont l´origine remonte aux premiers temps du Tibet. Sa Sainteté est reconnue comme une manifestation du Bouddha Manjoushri, personnification de la grande sagesse. En 1948, à l’âge de trois ans, son lama racine, le grand abbé Vajradhara Ngawang Lodroe Shenpen Nyingpo, lui confère sa première initiation majeure, et deux ans plus tard les enseignements exotériques du Lamdré, « le chemin et le résultat ». Il accède au trône en 1952 lors d’une cérémonie très simple au cours de laquelle il récite la totalité du tantra d’Hévajra devant l’assemblée des moines et des maîtres du monastère tantrique de Sakya. Les enseignements ésotériques du Lamdré lui sont transmis la même année. Il effectue sa première retraite de méditation sur Hévajra l’année suivante au palais de Dolma. À partir de ce moment-là, toutes les initiations majeures de l’école Sakya lui sont conférées, suivies de nombreuses retraites. En 1955, il se rend pour la première fois à Lhassa afin d’y rencontrer Sa Sainteté le Dalaï Lama. Il est intronisé officiellement comme Sakya Trizin en 1959, l’année même où il doit fuir le Tibet pour se réfugier au Sikkim puis en Inde, accompagné de sa famille et de son entourage. Les années qui suivent lui permettent d’étudier toute la philosophie du mahayana et la plupart des tantras de l’école Sakya auprès de maîtres très érudits tels le vénérable Khenpo Rinchen ou le vénérable Khenpo Appey, et d’effectuer nombre de retraites. Il fait également plusieurs pèlerinages dans les lieux saints bouddhiques de l’Inde. C’est pendant l’hiver 1967, à Sarnath, qu’il donne pour la première fois l’enseignement du Lamdré, enseignement majeur de l’école Sakya, à l’âge de 22 ans. Il préside l’année suivante l’inauguration du village d’accueil Sakya de Puruwala qui abrite alors 900 réfugiés venus du Tibet. Conformément à la tradition de la lignée  héréditaire Khön, Sa Sainteté se marie. Il épouse Dagmo Tashi Lhakee en 1974. La naissance de leur fils aîné, Dhungsay Ratna Vajra Rinpoché, survient moins d’un an plus tard, suivie en 1979 de celle de leur second fils, Dhungsay Gyana Vajra Rinpoché. Sa Sainteté Sakya Trizin a bénéficié d’une  éducation traditionnelle riche des enseignements donnés par d’authentiques maîtres appartenant à des lignées ininterrompues. Il est un maître accompli, aux qualités reconnues. L’intensité de sa présence, son énergie inépuisable au bénéfice des autres, ses déplacements à travers le monde durant lesquels il transmet nombre d’initiations, d’enseignements et de bénédictions sont une source d’immense sagesse et de grande compassion pour ses innombrables disciples tant dans la communauté religieuse que parmi les laïcs. C’est avec beaucoup d’habileté qu’il transmet les enseignements les plus subtils et les plus profonds du bouddhisme dans un langage accessible à tous et adapté à chacun. Devenu le garant des enseignements authentiques du seigneur Bouddha, il est un exemple dans la voie bouddhiste.

Enseignements en anglais,
traductions en français, allemand, italien
Veuillez vous enregistrer en ligne via lesite web
sakyatsechenling.assoc.pagespro-orange.fr

Programme
5 Rond−point du Vignoble 
67520 Kuttolsheim FRANCE
Tél +33 (0)673 131 772
Fax +33 (0)388 877 906
courriel:  STL adresse
Institut européen de bouddhisme tibétain
Kuttolsheim, France – fondé par Khenchen Shérab Gyaltsen Amipa Rinpoché

Home

5ème retraite annuelle de Tcheu de Denthog Chigma à Machik Ling Perpignan.

Du 24 juin au 1er juillet 2016.
5ème retraite annuelle de Tcheu de Denthog Chigma à Machik Ling Perpignan
Retraite de Tcheu de Denthog Chigma avec Chodpa Lama Rinpoche à Perpignan du 24 juin au 1er juillet 2016.
Ouverte à tous ceux qui ont déjà reçu l'initiation du Tcheu.
Réservation et information complémentaire:
Contacter Patricia Tel mobile +33(0)6 81 45 59 02 Machigling.org
Email: machigling@gmail.com

Enseignement sur le Chapitre 3 du texte Bodhicaryavattara « Guide pour suivre la voie du Bodhisattva » rédigé par Shantideva (685-763) par Lama Tashi Sangpo au centre Sakya tsechen ling à Strasbourg Kuttolsheim.

Lama Tashi Sangpo
17 au 19 Juin 2016.

Ce célèbre texte du bouddhisme mahayana comprend dix chapitres sur le développement de bodhicitta grâce à la pratique des six perfections (paramitas).


5 Rond−point du Vignoble 

67520 Kuttolsheim FRANCE
Tél +33 (0)673 131 772
Fax +33 (0)388 877 906
Institut européen de bouddhisme tibétain Kuttolsheim, France 

Home

Visite à Paris de Son Eminence Jetsun Chimey Luding Rinpoche, Sœur aînée de Sa Sainteté Sakya Trizin, Initiation de la Tara Verte suivie de l’initiation de chacune des 21 Taras selon la Tradition du Seigneur Atisha.

du Jeudi 9 Juin au Dimanche 12 Juin 2016.  
(les Jeudi et Vendredi en soirée et les Samedi et Dimanche toute la journée).
Son Eminence Jetsun Chimey Luding Rinpoche, Sœur aînée de Sa Sainteté Sakya Trizin, conférera
21 Taras 
l’initiation et explication de la Tara Verte 
suivie de l’initiation de chacune des 21 Taras 
selon la Tradition du Seigneur Atisha.

Palden Atisha
Atisha prit naissance en Inde en 982 au sein d’une famille royale. Il était le fils du Roi Kalyana le Bon et de la Reine Prabhavati la Radieuse dont le royaume était aussi riche et somptueux que les anciennes Dynasties de Chine. Lorsqu’Atisha eut atteint l’âge de 18 mois, ses parents organisèrent sa première audience publique qui se tint au Temple local. Sans avoir reçu aucune instruction préalable, une fois à l’intérieur, il se prosterna devant les objets vénérables et récita spontanément «Grâce à la compassion de mes parents, j’ai pu obtenir une précieuse vie humaine, riche de l’opportunité de vous voir tous, Nobles Êtres. C’est auprès de vous que je chercherai continuellement directives et refuge dans la vie.» Lorsqu’à l’extérieur il fut présenté à ses royaux sujets, il pria pour réaliser la pleine mesure de ses capacités afin de satisfaire le moindre de leurs besoins. Il pria également afin de pouvoir revêtir les robes d’un chercheur spirituel qui a renoncé à la vie de famille, de ne jamais succomber à l’orgueil, et de ne jamais se départir d’une sympathie empreinte de compassion et d’une attention emplie de bonté pour les autres. Comme Atisha avançait en âge, son souhait de devenir moine mendiant devint plus fort. Lorsqu’il eut 11 ans, ses parents arrangèrent son mariage. A la veille de celui-ci, Tara lui apparut de manière extrêmement vivace dans un rêve afin de l’en dissuader et il parvint à se soustraire à cette obligation. Le jeune Atisha cherchait invariablement la compagnie de Maîtres spirituels et ses parents finirent par abandonner tout espoir de le voir leur succéder. Atisha prit les Voeux de Bodhisattva et étudia auprès de nombreux Maîtres. Il fut ordonné moine à l’âge de 29 ans, et reçut le nom de Dipamkara Jñana, «Celui dont la Profonde Sagacité Agit comme une Lampe». Alors qu’Atisha, insatisfait, aspirait à la manière la plus rapide de réaliser son plein potentiel, Rahulagupta, son Maître Vajra, lui dit «Peu importe le nombre de visions pures que tu reçois, tu dois t’efforcer de développer un amour attentionné, de l’empathie, et une disposition d’esprit (bodhicitta) entièrement axée sur le fait d’être bénéfique à autrui et d’atteindre l’éveil.» Après avoir étudié avec Dharmakirti qui détenait l’ensemble des enseignements se rapportant au développement de la bodhicitta, il obtint la paix de l’esprit et un coeur dédié au bien d’autrui. Sa renommée parvint jusqu’au Tibet où il fut invité à se rendre afin de restaurer la pureté des enseignements bouddhistes qui s’était dégradée suite aux persécutions infligées par le Roi Langdarma. Cette même nuit, Tara lui apparut dans une vision pure et lui dit que, s’il acceptait, il serait à même d’apporter des bienfaits considérables aux Tibétains mais vivrait 20 ans de moins que s’il restait en Inde. Atisha n’hésita pas un seul instant estimant que le fait de pouvoir être réellement profitable aux autres valait bien ce sacrifice. Tara prophétisa également qu’il rencontrerait au Tibet un disciple avec lequel il aurait un lien karmique particulièrement fort, et que ce dernier Dromtonpa contribuerait encore davantage à la propagation du Dharma. Atisha quitta ce monde en 1054 à 72 ans, l’âge prédit par Tara. Sa venue au Tibet initia la période de la seconde transmission qui vit la naissance des traditions Sakya, Kagyu et Gelug du Bouddhisme Tibétain.

Son Eminence Jetsun Chimey Luding
Son Eminence Jetsun Chimey Luding, affectueusement appelée «Jetsunma» par ses disciples, est née en 1938 au sein du Dolma Phodrang, le Palais de Tara, résidence de la lignée Sakya Khön. Elle est la soeur aînée de Sa Sainteté le 41e Sakya Trizin, l’actuel Chef Suprême de la Tradition Sakya du Bouddhisme Tibétain. Elle est regardée comme une émanation de Vajrayogini, la Dakini la plus importante dans le Vajrayana, Celle qui est l’Essence de Tous les Bouddhas. Jetsunma est l’une des trois femmes dans l’histoire de la Tradition Sakya et l’un des très rares Maîtres autorisés à transmettre le Lamdré, l’enseignement spécifique à cette Tradition, hérité du Mahasiddha Virupa, qui comprend toutes les étapes de progression et de transformation depuis l’état d’être ordinaire jusqu’à celui de Bouddha parfaitement éveillé. Elle commença l’étude du Dharma à l’âge de 5 ans. Lorsque Sa Sainteté le 14e Dalaï Lama reconnu son frère comme le nouveau Sakya Trizin en 1952, elle avait alors 14 ans et ils venaient de perdre un à un tous les autres membres de leur famille. Ils ne se quittèrent plus et reçurent la même éducation spirituelle auprès des mêmes Maîtres et accomplirent les mêmes retraites. A titre d’exemple, ils reçurent ensemble à Lhassa en 1956, la transmission complète du Long Chen Nying Tig de la Tradition Nyingma par le grand Maître Rimé (non sectaire) Jamyang Khyentse Chökyi Lodrö. Celui-ci vint à Sakya plus tard la même année afin de leur transmettre le Chak Mey Nam Zhi, les Quatre Pratiques Ininterrompues que doivent faire quotidiennement ceux qui ont reçu la totalité du Lamdré : le sadhana d’Hevajra, le sadhana de Vajrayogini, la méditation de la protection de Virupa et la méditation du Profond Chemin (Guru Yoga). En 1959 vint l’exil en Inde à l’annonce du départ du Dalaï Lama, puis Jetsunma partit s’installer au Canada avec sa famille en 1971 où elle partagea son temps entre la pratique spirituelle (le plus souvent accomplie de nuit) et la nécessité de gagner sa vie (comme conceptrice de tricots). Suite aux demandes répétées de son frère et de Deshung Rinpoché, elle commença à enseigner au début des années 80 et fonda Sakya Thubten Tsechen Ling à Vancouver, et un autre centre, Sakya Dechen Ling, à Oakland en Californie. Les enseignements d’Atisha sur la Noble Tara -qui était sa déité tutélaire- sont parvenus jusqu’à Jetsunma par le biais d’une lignée de transmission ininterrompue de Maître à disciple. Les bénédictions d’une telle lignée nous sont ainsi transmises lors de l’initiation et notre capacité d’invoquer la Noble Tara, Celle dont l’Action est Rapide, et ses 21 formes distinctes, est alors accrue afin d’appeler sur nous-mêmes et sur autrui de nombreux bienfaits : libération de la peur, des cauchemars, de la misère, de la maladie, des obstacles et des influences malveillantes ; apaisement des afflictions ; conjuration du karma négatif ; dissipation des querelles ; protection contre les épidémies ; accroissement de la longévité et de la sagesse, pour n’en citer que quelques-uns. 
Parmi les conseils du coeur de Jetsunma se trouve celui-ci : «Soyez toujours bon avec les autres, de toutes les manières possibles, en actes comme en pensée.»


LE PROGRAMME 
Initiation de La Tara Verte (Khadiravani Tara) selon la Tradition du Seigneur Atisha + Explication du texte de pratique

Initiation de chacune des 21 Taras selon la Tradition du Seigneur Atisha + Explication du texte de pratique
Explication du Rituel d’Offrande des Quatre Mandalas à Tara

Rinpoché a recommandé d’assister à l’ensemble des initiations et enseignements conférés, et non juste une partie.
Ceux-ci seront conférés en Tibétain, avec une traduction consécutive en Français.

Jeudi 9 Juin 2016 Soirée (début 19h30)
Vendredi 10 Juin 2016 Soirée (début 19h30)
Samedi 11 Juin 2016 Matinée (début 10h00) - Après-midi (début 15h15 environ) -sera précisé en fin de matinée
Dimanche 12 Juin 2016 *Matinée (début 10h00) - Après-midi (début 14h00 environ) -sera précisé en fin de matinée

PRUDENCE ! Prévoyez d’arriver à l’avance car les portes fermeront chaque jour dès le début de l’enseignement et il ne sera alors plus possible d’accéder à la salle. Par respect pour le Maître et les autres participants, nous vous demandons de ne pas sonner si les portes sont closes.

Lieu : Centre Rigpa - 6 Bis Rue Vergniaud - 92300 Levallois-Perret
(M° Louise Michel – Ligne 3 Direction Pont de Levallois).

INSCRIPTION Jusqu’au 15 Mai 2016
Merci de bien vouloir vous adresser à :
sakya.kunga.ling75@gmail.com
ou :
Adresse de correspondance:
SAKYA KUNGA LING
14 RUE DU RUISSEAU
94120 FONTENAY SOUS BOIS



sakya-kunga-ling.blogspot.fr

Sa Sainteté le 17 ème Gyalwang Karmapa Ogyen Trinle Dorje à Paris.

Sa Sainteté le 17 ème Gyalwang Karmapa Ogyen Trinle Dorje à Paris.
Sa Sainteté le XVIIe Karmapa Ogyèn Trinlé Dorjé, âgé de 30 ans, est à la tête de l’école Kagyu du bouddhisme tibétain. Il effectue en 2016 sa première visite en France.
Comme le Dalaï Lama prix Nobel de la Paix, Karmapa parcourt le monde occidental pour nous enseigner et nous transmettre les valeurs du bouddhisme.
La lignée des Karmapas est la plus ancienne lignée de réincarnation ininterrompue d’autorité spirituelle du bouddhisme tibétain.
Par son charisme, son éthique irréprochable, son ouverture d’esprit et son engagement pour l’écologie, le Karmapa occupe une place essentielle dans la vie des bouddhistes et des personnes sensibles aux valeurs humaines et environnementales.
Durant ce week-end Karmapa va nous rappeler que la “compassion est une motivation beaucoup plus puissante et plus bénéfique que la peur et la colère”.


Samedi 4 juin de 09:30 à 11:30

Enseignement sur

Les 4 Nobles Vérités

Cet enseignement a été dispensé par le Bouddha lors de son premier sermon.
Les 4 vérités sont :

La vérité de la souffrance,

La vérité sur l’origine de la souffrance,

La vérité sur la cessation de la souffrance,

La vérité du chemin qui mène à cette cessation.

Sa Saintété Karmapa développera le sens de ces 4 nobles vérités et indiquera par quels moyens dans le monde d’aujourd’hui il est toujours possible d’atteindre un état sans souffrance.

Samedi 4 juin de 14:00 à 16:00

Méditation

Guidée


Dimanche 5 juin de 09:30 à 11:30


Conférence sur

Le bonheur et la paix


Dimanche 5 juin de 14:00 à 16:00

Initiation de

Tchenrezi


Tchenrézi, “celui qui regarde avec les yeux de la compassion” incarne l’amour et la compassion, manifestation des qualités éveillées de tous les bouddhas.
Par sa couleur blanche immaculée, par le lotus et le disque de lune sur lesquels il est assis, il symbolise la pureté de la sagesse primordiale que rien ne souille.
Alliance de la sagesse et de la compassion, il est une voie sûre, accessible à tous, vers l’éveil.

Paris Marriott Rive Gauche Hotel - Conference Center 
17 Boulevard Saint-Jacques, 75014 Paris, 

Journée du bouddhisme (dédiée à la méditation) Assises Célébration du Vésak 21 mai 2016.

Le 21 mai 2016

LA JOURNEE DU BOUDDHISME

UNE JOURNEE DE CELEBRATION, DE DECOUVERTE ET D’ECHANGE

La Journée du Bouddhisme mai 2016
l’Union bouddhiste de France ouvre les portes de la Grande Pagode du Bois de Vincennes au public, pour la 12 ème édition de la Journée annuelle du bouddhisme. Cet événement est l’occasion pour les visiteurs de venir découvrir les différentes traditions bouddhistes présentes en France, d’échanger entre pratiquants et sympathisants et de célébrer tous ensemble la cérémonie de Vésak.

Devant l’intérêt croissant du grand public pour la « méditation », il nous a semblé opportun de replacer ce sujet si important pour les bouddhistes dans son contexte d’origine. En effet, la « méditation » aujourd’hui est devenue une sorte de mode où plus personne ne comprend le contenu de ce mot et son lien avec les pratiques bouddhistes. Entre le « Mindfullness » et les diverses formes de « méditations » (MBSR, MBCT, vipassana, insight méditation, pleine conscience, méditation transcendantale, relaxations) qui s’inspirent des méditations bouddhistes sans vouloir y faire référence ou en voulant les débarrasser de toute spiritualité et de tout rituel, nous assistons à l’apparition d’une forme de « méditation laïque » où tout se retrouve mélangé et où commence à régner une certaine confusion. La « méditation » est pratiquée aujourd’hui  dans les lieux les plus divers : hôpitaux, prisons, entreprises, centres de remise en forme et, depuis peu, fait son apparition dans les établissements scolaires.

Loin de vouloir lutter contre ce phénomène ou de vouloir le rejeter, l’Union Bouddhiste de France propose d’avoir une réflexion commune autour de ce thème pour accompagner au mieux cette évolution et replacer la méditation dans son contexte bouddhiste. Plusieurs ateliers de méditations bouddhistes seront proposés l’après midi et la conférence ouverte au public aura pour thème : « La méditation dans tous ses états ! ». Plusieurs intervenants de différentes traditions parleront de la méditation dans leur pratique. Cette conférence sera suivie d’un échange avec le public

VESAK LA CELEBRATION COMMUNE A TOUTES LES TRADITIONS 

Vésak est une fête traditionnelle célébrée par toutes les traditions du bouddhisme. Elle commémore à la fois la naissance, l’Eveil et la mort de Siddhartha Gautama, devenu Sakyamuni, le Bouddha historique. On l’appelle Visakah Puja ou Buddha Purmina en Inde, au Bengladesh et au Népal, Visakah Bucha en Thaïlande, Visakah Pujea au Cambodge, Phật Đản au Viet Nam, Waisak en Indonésie, Vesak ou Wesak au Sri Lanka et en Malaisie, et Saga Dawa au Tibet. Comme la tradition asiatique le veut, le jour de pleine lune du quatrième mois lunaire est choisi pour célébrer Vesak, soit le samedi 21 mai pour l’année 2016. 

Au programme : une conférence intitulée 

« La méditation dans tous ses états », 

une séance de questions-réponses, des atelier d’initiation à la méditation selon différentes traditions, le discours des officiels, des cérémonies traditionnelles.

Nous avons choisi cette journée d’échange pour programmer les 5e Assises de l’UBF qui auront pour thème cette année : 

« La méditation bouddhiste aujourd’hui ».

Programme de la journée du 21 mai 2016.

Matin

9h30-13h00 : Assises consacrées à « La méditation bouddhiste aujourd’hui » 
Ouvert aux membres de l’UBF seulement

11h00 : Ouverture des portes au public – Entrée libre

11h30 : Initiation à la méditation selon différentes traditions bouddhistes

Restauration cambodgienne et sri lankaise

Après-midi

13h30 : Initiation à la méditation selon différentes traditions bouddhistes

15h00 : Conférence sur le thème : « La méditation dans tous ses états »

Intervenants : 4 maîtres de différentes traditions

Suivi de 30 minutes de questions-réponses

16h30 : Initiation à la méditation bouddhiste selon différentes traditions bouddhistes

18h00-19h00 : Accueil des officiels et discours

19h15 : cérémonie commune du Vesak (recueillement, bougies, chant de soutras, reliques, procession autour de la pagode)

21h00 : fermeture

La Grande Pagode du Bois de Vincennes.
Route de la Ceinture du Lac Daumesnil 75012 Paris 
En métro : ligne 8 Station Porte-Dorée ou Liberté, puis suivre le lac par le côté droit 
En bus : bus PC1 - arrêt Claude Decaen bus 325 - arrêt Carrefour de la Conservation

Pagode de Vincennes

Retraite de Tchöd du Longchen Nyingtik a Paris avec Khentrul Baza Gourou Rinpoche.

du 21au 29 Mai 2016.
Baza Guru Rinpoche

Son Eminence Khentrul Baza Gourou Rinpoche est la reincarnation de Tulku Baza Gourou Rinpoche Karma Samten, originaire de la province du Kham au Tibet, connu au Bhoutan sous le nom de Vajra Guru Rinpoche, et lui-même réincarnation du grand Tertön Gourou Chöwang. Né en 1974, sa naissance fut marquée de nombreux signes auspicieux. Dès son jeune âge, il put se rappeler sa vie passée, et fut en mesure de reconnaitre et de nommer ses disciples précédents. In 1991, il rencontra son maître racine, Gangteng Tulku Rinpoche, et intégra le shedra de Gangtey Gompa. Il y obtint le titre de Khenpo, et effectua la traditionnelle retraite de 3 ans. Outre son maître racine Gangteng Tulku Rinpoche, ses principaux maîtres furent le Je Khenpo du Bhoutan, de qui il reçu le Yeshe Lama ainsi que des enseignements de la tradition Drukpa Kagyu, Thuksey Rinpoche et Sungtrul Rinpoche de qui il reçu le cycle complet des trésors de Pema Lingpa, ainsi que Penor Rinpoche, Chatral Rinpoche, Dodrupchen Rinpoche, Dungsey Trinley Norbu Rinpoche, Nyoshul Khen Rinpoche, et Sa Sainteté le Dalaï-Lama de qui il reçu à deux reprises l’initiation de Kalachakra. Il dirige aujourd’hui le monastère Sangay Chöling au Bhoutan. Les Nyingtik sont l'essence des enseignements Dzogchen, la Grande Perfection ou Grande Complétude. Parmi les différentes lignées de transmission des Nyingtik apparues au Tibet, Le Longchen Nyingtik est issu de l'omniscient Longchen Rabjam (1308-1363), qui le transmis à Jigmé Lingpa en une série de visions pures. Au sein des nombreux textes que contient ce terma de l’esprit, on trouve une pratique de Tchöd intitulée « Le rire retentissant de la Dakini couperet ». Cette pratique de Tchöd est très populaire au sein de l’ecole Nyingma du bouddhisme tibétain, et fut l’objet de commentaires éclairés, dont le plus connu est celui écrit par Dza Patrul Rinpoche. Khentrul Baza Gourou Rinpoche nous donnera la transmission de cette pratique, enseignera sur la vue philosophique qui la sous-tend, et donnera les explications et instructions détaillées des différentes phases du rituel (visualisations, chants, instruments…) que nous pratiquerons ensemble. Cette retraite s’adresse donc aux personnes motivées par l’apprentissage de cette pratique de Tchöd, ainsi qu’aux personnes déjà familières avec celle-ci et désirant approfondir leur pratique. Il s’agit en effet d’une opportunité unique d’étudier en détail et de pratiquer pendant plusieurs jours avec un Maître accompli cette pratique d’une grande profondeur. Le texte de pratique sera disponible sur place. Apportez vos coussins de méditation, et pour ceux qui en possèdent, cloches, damarou, kangling…
LIEU : 75010 PARIS – Métro République (le lieu exact vous sera communiqué lors de votre inscription) Horaires : 10h30-17h30 environ (avec pause déjeuner) tous les jours du 21 au 29 mai 2016.
Participation aux frais pour la totalité de la retraite : 250 €
Pour des raisons d'organisation, si vous souhaitez participer à cet évènement exceptionnel, merci de nous envoyer votre inscription impérativement avant le 15 mai
 IL N’Y AURA PAS DE POSSIBILITES D’INSCRIPTION SUR PLACE
INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS :

Visite de Khandro Rinpoche au Centre Kagyu Dzong à la Pagode de Vincennes.

17 et 18 mai 2016 15 h 00
Khandro Rinpoche
S.E. Djetsun Khandro Rinpoché enseignera à la Grande Pagode les 17 et 18 mai 2016 de 15h à 17h30 et de 18h à 19 h30.

Rinpoché enseignera sur le thème suivant 
Khandro rinpoche 

 « Vue, Méditation et Action ».

Frais de participation : 15€ par session et 60€ pour les deux jours.
Il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour ces enseignements.
kagyu-dzong.fr

Enseignement sur le Madhyamika la philosophie de la Voie du Milieu à Pema Yang Dzong avec Khenpo Karma Wangyel.

les samedi et dimanche 14 et 15 mai 2016.

Début: samedi 14 mai à 9h, fin dimanche 15 mai à 17h30
Tarif: 60€ pour les deux jours, hébergement en sus.
Traduction: Bruno Le Guével
Pour télécharger le bulletin d’inscription, CLIQUER ICI
Centre Yéshé Khorlo Péma Yang Dzong.
39130 BLYE Jura, France.
Tél mobile : +33(0)6 61 02 76 45

Vidéos

Loading...

Kye Dorje Hevajra

Garab Dorje

Shri Simha

Padma Sambhava Guru Rinpoche

Lama

Lama

Vajra Kilaya Dorje Phurpa

Padma Sambhava.

Padma Sambhava.